After The One Piece
La V2 d'ATOP est déjà disponible sur http://a-op-v2.forumactif.com. Le niveau RP demandé y est un peu plus élevé mais c'est ça le progrès! Wink


Bienvenue sur ATOP, ce forum RP se base sur les principes du manga One Piece mélés à une avancée de l'histoire originale. Le RP se déroule donc cent ans après les aventures du légendaire Luffy et bien des choses se sont passées pendant tout ce temps...
 
AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Activités d'un corsaire sur une ile désertique

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Activités d'un corsaire sur une ile désertique   Lun 8 Déc - 20:43

Alabasta,l'ile désertique où les gens sont aussi chaleureux que le désert.
Après avoir connu il y a une centaine d'année,une crise sans précédent à cause des actions de l'ancienne organisation nommé Barock Works,elle avait lentement,mais surement redressé la barre,au point que maintenant,elle avait retrouvé sa place dans le gouvernement mondial,et à était devenu un point clé pour ce qui est du commerce.

Un très bonne exemple de cette situation exemplaire était un de ses port,où chaque jour de nombreux bateaux s'arrêtaient et où de nombreux pirates faisaient escale.Dans les rues où parfois le sable volait légèrement à cause du vent,il n'y avait comme bruit que les quelques cris des marchands,et parfois quelques discussions lors des jours de très grande affluence.Ainsi donc rien ne laissait soupçonné qu'un jour cette ile avait été le théâtre d'affrontements meurtriers.Tout était tranquil dans ce petit port.Tout était luxe,calme et volupté...


KABOOOOOOM


Enfin,presque...

Une explosion venait d'avoir lieu au niveau d'une petite taverne très fréquenté par les pirates qui prenait la route vers le One Piece,laissant un trou béant à l'emplacement où,à l'origine il y avait une porte,ainsi qu'un mur.Par ce trou il était aisé de voir une dizaine de corps de pirates,probablement inconscient à cause de l'explosion,et au fond de la taverne,on pouvait aussi voir un tas de corps,qui semblait aussi être des pirates.Il n'y avait au total que 9 hommes conscients,dont le tavernier,qui se terrait en tremblant derrière son comptoir.A part lui,il y avait 6hommes particulièrement bien habillés,plus ou moins réunis autour d'un septième,qui lui semblait davantage à un pirate en train de se faire torturer qu'à un homme normal...

L'un des hommes bien habillés contemplait le trou dans le mur,il était grand,brun au cheveux court,une belle cicatrice ornait son menton,et il avait l'air complètement stupide.


Ouaaaaa,bien joué julio-san.Mais tu n'étais pas forcément obligé de faire tiré les canons pour un si petit groupe...

Imbécile!!Ils ont osé déranger le chef alors qu'il buvait,ils méritaient même pire que ça.Et toi pour t'apprendre à le respecter,je vais te botter les fesses.

Si tu lève un seul de ces sabres sur Lino-san,je te botte le cul...A L'EXTREME LIMITE!!!!


A ce stade,tout le monde pouvait voir le grand brun de tout à l'heure face à un homme de taille moyenne au cheveux blanc mi-long,et avec les deux mains posées sur la gardes de deux katanas situés dans son dos,et entre ces deux hommes,un troisième plutôt grand aussi,aux cheveux blancs et court,avec des bandages autour de ses poings dermé,et brandis vers celui au katana.Cette situation vous en conviendrez était passablement ridicule quand on se rappelle que chacun de ces hommes est en costume...

C'est ce que se disait aussi le dernier homme non mentionné et également présent dans cette pièce.Assis,les deux pieds sur une table,il buvait une bouteille de rhum en faisant son possible pour ignorer ses comparses sa veste sur les épaules,son costumes,le Den Den mushi donné normalement aux officiers de la marine qui était juste à côté de ses pieds sur la table et son visage impassible ne laissait aucun doute sur son identité: Don Carbonna,Capitaine Corsaire reconnus et craint dans tout le monde de la piraterie...

*Pourquoi je les ai laisser sortir tous les six???*


Alors que,pour se donner de la patience,il buvait une énième gorgée dans la bouteille.Un autre de ses compagnons en costume l'approcha.Il avait l'air bien plus calme que les autres,et était habillé tout en blanc,à sa ceinture,on pouvait voir très facilement un magnifique boomerang ouvragé.

Boss,je viens d'en finir avec l'homme que vous teniez à interroger.Vous aviez raison ce n'était pas un pirate,il est avec Apocalipto Works,c'est un trillions je crois,un sous-fifre.Et il était là pour forcer le capitaine à tenter de voler de l'eau à la ville,et donc qu'il finisse condamné.

Apocalypto works...Don Carbonna n'aimait pas du tout cette organisation.Même si tout comme lui,elle traquait les pirates,même si tout comme lui,le premier Shishibukaïs depuis 50 ans,elle avait le soutient de la marine,il lui semblait que quelque chose n'allait pas avec ces hommes et femmes réunis sous la direction du terrible Akumateshinai Condor.Il avait appris à faire confiance à son instinct de politicien,et celui-ci lui disait de ce méfier de cette homme comme de la peste...

Bien Lambino,convainc-le avec Francky d'espionner cette organisation pour nous,en essayant de ne pas lui faire perdre la raison cette fois...Et fait vite.

Tandis que l'homme en question s'approchait à nouveau du malheureux attaché sur une chaise,trois coups de fouets impressionnant retentirent,et les trois hommes sur le point de se battre quelques instants auparavant,étaient allongés sur le sol,pliés de douleur,tandis qu'à côté d'eux,un quatrième,un blond dans un grand manteau de fourrure,qui cachait un costume impeccable,rangeait le fouet sus-nommé à sa ceinture...

Marcello,tu aurais put y aller moins fort...

Le boucan qu'ils faisaient me dérangeait...


Cette fois ce fut plusieurs gorgées successives que le Corsaire but.Il ne comprenait jamais comment il était possible que ces six hommes qui cohabitaient quasiment en permanence dans son œil Droit,mis à part les moment comme celui-ci où ils sortaient pour diverses raison,et qui était capable au combat de faire preuve d'une osmose et d'un esprit d'équipe hors du commun,pouvaient passé tant de temps à se battre les uns contre les autres...Et encore deux d'entre eux s'étaient tenus à carreau,ce qui était très rare.Vive les liens familiaux!!

Bon au lieu de vous taper dessus,aller mettre ces corps avec les autres,les marines ne devraient pas tarder à arriver.

Il était vrai que le bruit de l'explosion allait surement attiré la marine ici assez vite.Mais quelque part c'était ce que le parrain attendait,il avait en effet horreur du travail mal fait,mais n'aimais pas du tout le faire lui-même,il lui faudrait donc attendre les soldats de la marine pour neutraliser les bateaux des deux équipages de pirates qu'il venait de neutraliser.Au cas où,il provoqua également l'ouverture d'une porte au niveau de son œil,pour que ses compagnons puisse revenir assez vite en lui si les prochains arrivant étaient des pirates,et non des marines.

*Ça fait longtemps que je n'ai plus de nouvelles des amiraux...*

Il attendait ainsi patiemment,tandis que ses compagnons s'activaient,non sans se disputer,que quelqu'un vienne ou que son Den Den Mushi sonne,afin de changer d'activité,maintenant que la bouteille était vide...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Activités d'un corsaire sur une ile désertique   Lun 8 Déc - 23:04

-"Par une chaude nuit d'hiver, peu commune de par les caractères d'une saison fraiche et dont le produit immaculé ravivait la joie des plus fous, la déesse descendit des cieux et rendit de son charisme l'amour à la source du tout. Jamais un homme ne lui résista après un tel acte de tendresse divine, tous succombèrent à ses formes et ses paroles, tels des bestiaux affamés devant un quartier de viande posté devant leurs narines baladeuses et leurs yeux pleins de vices" ...

Ce que racontait le pauvre pirate esseulé n'introduira jamais ce chapitre de son histoire qui s'apprête à être contée. Il faisait chaud à Alabasta, même si il ne fallait pas chercher bien longtemps d'où pouvait provenir cette chaleur diabolique, étant donné que le pays était principalement constitué de déserts aussi arides les uns les autres. La pluie n'était pas tombée depuis longtemps, du moins pas tant que le vogueur maritime, éternel poète qui ne rêvait que d'aventures qu'il narrerait dans ses récits les plus profonds, pensait-il, et c'était d'ailleurs ce qui l'intriguait beaucoup. Comment les personnes qui vivaient dans ce royaume pouvaient-elles réchapper d'une longue sécheresse face à une température aussi haute qui ne cessait d'attaquer, de jour en jour? Une question qui restaitsans réponse, un mystère insoluble, qui d'ailleurs n'avait jamais été sujet aux interrogations scientifiques les plus poussées (qui s'intéresserait réellement à un climat désertique face à la réaction d'une sécheresse à durée variable?). La rue accueillait bien peu de personnes ce jour-là, dans es faubourgs de la capitale du royaume d'Alabasta. D'ailleurs, pour être plus précis, seul Genesis parcourait ce sentier sablé par de doux grains distilés d'une couleur jaunie par le soleil radieux (un peu trop) qui éclairait l'île tout entière.

L'île estivale d'Alabasta ne cessait de réserver des surprises au tout jeune aventurier des mers. Mais ce ne serait pas une insolation qui l'arrêterait, lui, ciel que non. Il marchait tranquillement, sa veste de cuir rouge à épaulières noires toujours sur lui, comme si il n'avait pas assez chaud comme ça (à îlot désespérant, personnage désespérant). Rien de son accoutrement n'avait été retiré, pas même ses belles chaussures auxquelles il tenait tant.

-"C'est alors qu'au milieu d'un déluge subitement provoqué par le déchaînement des éléments, Minerva, la jeune femme tombée des cieux cléments, attaqua ses prédateurs, ne cessant de penser que l'humanité n'était que trop dépassée, et que le seul problème venait d'eux, et qu'à tout problème il y aurait une solution, à toute solution il y aurait une source, le chaos et la destruction."

Genesis parcourut une dernière fois la page dans sa tête, puis referma violemment le livret et le rangea dans la poche de sa veste, le tapotant une dernière fois pour montrer à quel point il tenait à cet ouvrage si rare qui n'existait qu'en quelques exemplaires dans Northblue. Northblue ... mer natale de Genesis, à laquelle il ne voudrait plus jamais repenser. Là-bas, il s'était passé tellement de choses qu'à présent, toutes les idées du capitaine semblaient s'embrouiller quand ce dernier y repensait. Etait-ce là la volonté d'oublier? Peut-être, sûrement. Mais peu importe, Genesis se répétait de jour en jour que ce qui était fait était fait, et qu'il ne fallait jamais ressasser le passé, mais plutôt remuer les projets de l'avenir.

-Rien de plus beau au monde ne peut exister que ce livre. Absolument fabuleux, un poème sans rime, une philosophie sans morale, une histoire passionnante pour accueillir les émotions de chacun.

Genesis s'arrêta alors, au milieu de la rue, il observait les maisons de tous ces gens qui n'osaient sortir par cette chaleur étouffante, préférant rester avec le plus de frais possible à l'intérieur, chez eux. Sans bouger, il ne posa son regard plus longtemps qu'une seconde sur chacune des maisons alentours, puis plaça ces quelques mots, tel un thérapeute autoproclamé, improvisé:

-J'en suis sûr. C'est ce don tout le monde a besoin, la littérature. Elle peut soigner les maladies, choquer les mémoires, créer l'émotion chez quelque personne qu'elle soit ... et guérir les maux les plus profonds qui tailladent votre âme, et vous rendent impassible.

Genesis posa son reard au loin, sur un carrefour où on pouvait apercevoir quelques personnes (enfin). Le début de son voyage avait commencé à Alabasta, son Eternal Posa découvert dans la cale d'une épave sur la mer de Northblue lui avait été d'une grande aide, et il avait pu découvrir ce magnifique royaume par lui-même. Après tout, même si il avait vaincu beaucoup de capitaines, assez pour se juger comme un chasseur de primes, il n'avait jamais amassé un seul berry pour la sienne. Son père étant un ancien sous-fifre de la MARINE et ayant créé contact à l'aide de sa grande diplomatie avec ses supérieurs, le fils avait pu user de ces liens pour faire sauter plus d'une fois la somme sur sa tête. Utile, certes, mais parfois pas ... c'était là ce qui l'attendrait peut-être, après quelques combats contre des pirates qui ne le prendraient pas au sérieux, n'ayant jamais entendu parler du "Poète Noir".

-Je crois q'il y a de l'action par là-bas. Devrais-je m'y rendre?

Chaque interrogation était bonne à se poser, et Genesis n'y manquait pas. Son aile, rétractée au meilleur, se portait bien au côté de son omoplate gauche, et il n'avait pas l'intention de s'en servir maintenant, pour rien au monde. Un peu de marche, pensa-t-il, lui ferait le plus grand bien. Et puis après tout, tous ces gens n'étaient là qu'à quelques mètres, rien de bien long à parcourir.

Puis le vagabond solitaire entendit une énorme explosion qui retentit dans tous les faubourgs. Une fumée noire et dense s'éleva haut dans les airs en grosse volutes obscures que personne ne put manquer. Puis des voix qui s'élevèrent. Le tout brisa le long silence de la journe ensoleillée d'Alabasta ...

-Je sens que ce royaume me plaît. Peut-être aurais-je l'occasion d'effiler "God Save the Queen"?

Au moment où Genesis prononça ces derniers mots, il posta doucement sa main au côté de sa rapière. Depuis le temps qu'il avat massacré plusieurs marins, il avait donné un nom à son arme préférée de laquelle il avait hérité à la suite d'un combat (plutôt rapide). Mais ce n'était pas le moment de provoquer une émeute, et se dirigea vers le carrefour juste pour prendre quelques nouvelles des évènements qui s'y déroulaient.

Doucement, il s'approcha d'un homme élégant à l'allure ténébreuse et hautaine. Il ne connaissait pas son nom mais il fallait dire qu'il dégageait un certain charisme que Genesis appréciait malgré tout. Peut-être qu'un jour, si ils se rencontraient de nouveau, ils mèneraient un combat digne de ce nom. Et peut-être même qu'en ce jour surplombé par une chaleur étouffante, un peu de sport viendrait animer les rues.

-Bonjour, que se passe-t-il ici? Oh, excusez moi, je ne vous ai pas demandé votre nom. Comme le veut la coutume, je vous donne le mien: Je me nomme Genesis Rhapsodos, guerrier de Northblue.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Activités d'un corsaire sur une ile désertique   Mar 9 Déc - 13:56

Plus qu'un pirate et le tas serait parfaitement réaliser...Le petit groupe en était à ce stade des opérations lorsque Don Carbona entendis arriver quelqu'un.Il fut content d'avoir pensé à préparer le terrain pour que ses hommes puissent rentré dans son corps.

Les Gars,laissez tomber,tout le monde rentre au bercail!

C'est ainsi qu'avec un temps de réaction assez court les six hommes se réfugièrent dans l'œil droit du Shishibukaï,afin d'assister dans un endroit plus sécuriser à l'arrivée de l'homme en question.Le dernier du groupe à rentré,qui était l'homme au costume blanc,attrapa le Den Den Mushi avec lui,afin de minimiser l'encombrement de son patron...

On a eu juste le temps de convertir le trillions

Frimeur!!

C'est mignon les gars on jurerait que vous êtes jaloux

Dis encore un truc comme ça et je te défonce la tète...A L'EXTREME!!

Et le premier qui l'ouvre encore je lui offre un aller simple pour l'enfer...

...
...
...
...
...


Ces quelques mots inaudible pour quelqu'un d'autre que Don Carbona correspondirent à l'arrivée de l'homme entendu précédemment.Il avait un charisme indéniable.Le genre d'homme qui par sa simple présence était capable d'apaiser beaucoup de sous-fifres.De plus il devait probablement être cultiver,le livre qui dépassait légèrement de sa veste rouge en était un bel exemple.

Il n'a pas de prime sur sa tète.

Ces dernières paroels mirent fin à l'analyse du Corsaire,qui décida que pour le moment l'homme n'était pas un danger.Et puis il venait de mettre hors d'état de nuire deux équipages complet de pirates ce qui l'avait un peu défouler.Enlevant ses pieds de la table,il se redressa pour faire face à l'homme,qui en fit beaucoup pour uniquement se présenter.Ignorait-il que les mots sont la meilleurs des armes,et qu'il ne faut donc pas les gaspillés...Mais cela donna encore quelques indication sur le type d'homme qu'il était.Cela ne serait probablement pas lui qui porterait le premier coup,si affrontement il y avait...

Je suis Don Carbona,moi aussi je suis originaire de North blue.Pour ce qu'il se passe ici....

Il tourna la tète pour contempler le tas de corps inerte au fond de la salle,le dernier ayant été déplacé par son très récent homme de main,puis se retourna à nouveau vers Genesis

J'ai fait un peu de ménage...

C'est à peu prêt à ce moment là que la marine arriva,pour ramasser les corps.Bien que profitant de l'immunité octroyé aux Shishibukaï,le parrain Carbona n'appréciait guère la présence de ces soldats,et ne contait pas rester longtemps à proximité de ces hommes.Toujours aussi impassible,il fit un signe de la tète pour faire comprendre au trillion de Apocalypto Works de retourner espionner son ancienne "famille",ce que l'homme fit sur le champs.Puis il reporta à nouveau son intérêt sur l'homme de lettre qui lui faisait face.Il remarqua une rapière à la ceinture de cet homme,il devait probablement faire face à un pirate,ou au moins à un combattant...

*Il pourrait m'être utile...*


Il s'approcha donc de l'homme,en laissant tout de même une certaine marge de sécurité,et commença à lui parler,sans pour autant se défaire de son attitude.


Et seriez-vous intéressé pour m'aider à finir ce ménage?Il y a dehors deux navires qui se doivent d'être coulés,et peut être aussi des pirates à bord...

Cette question était aussi un test,en fonction de ce que l'homme répondrait,il serait possible de déterminer un peu plus surement quel genre de menace il pouvait être.Tout autour d'eux,les soldats allaient et venaient pour transporté les corps,tandis que le patron de la taverne,rendu un peu plus courageux par la présence de la marine s'approcha discrètement du duo pour réclamer un dédommagement pour les "quelques" dégâts causé à l'édifice.Son courage fut cependant de courte durée,car un simple regard de celui qui avait détruit l'entrée de sa taverne le fit immédiatement partir se caché à nouveau derrière le comptoir.Don Carbonna se retourna encore une fois vers l'homme au livre,et attendis une réponse.Il se rendis compte qu'il n'avait donné aucune information sur les deux équipages.Il les donnerais si génésis s'en rendait compte et les demandait...

Il est probablement plus dangereux que ce qu'il en à l'air.

Moi je le trouve cool.

Il faut juste faire attention à ce qu'il n'ai pas d'autres armes cachées,il a pas l'air d'être tombé de la dernière pluie.

Au pire on sort lui mettre sa raclé...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Activités d'un corsaire sur une ile désertique   Sam 13 Déc - 15:33

Genesis ne fit pas réellement attention aux propositions du pirate, du moins pas tout de suite. Mais en réalité, était-il réellement un pirate? Son regard froid où une petite étincelle de puissance extraordinaire brillait semblait vraiment faire de lui un homme exceptionnel. Le guerrier sourit alors, pui marcha de long en large, les bras ouverts vers le ciel en signe d'exaspération. Enfin il avait compris la requête de son potentiel recruteur, malheureusement, il ne pouvait se résigner à attaquer les pirates avec, peut-être, l'un de ses rivaux. Et même si la raison qui consistait à ne pas se battre au côté d'un inconnu suffisait, il n'en voulait pas moins pour répondre en riant nerveusement à son interlocuteur ...

-Désolé, mais je ne sais toujours pas qui vous êtes, réellement du moins. je ne peux me fier à un passant qui désire louer quelques services, et de plus gratuitement. Ce serait de l'exploitation si vous m'obligiez à combattre, or, si vous vous présentez mieux que ça, peut-être que je pourrai accepter votre requête ...

Il faisait encore plus chaud, aurait-on dit. La température montait de degré en degré en si peu de temps qu'on aurait cru que le désert n'eusse pas été loin. Et c'était le cas, à quelques pas de là, de longues plaines sablonneuses s'étendaient à perte de vue auxquelles succédaient une série de dunes. Genesis se serait perdu dans cette vue s'il avait pu voir à travers ces bâtiments, ces cafés et ces maisons qui l'empêchaient de s'extasier devant un magnifique paysage (qui lui aurait donné assez d'inspiration pour continuer d'écrire quelques poèmes). Pendant ce temps, il tournait le dos au parrain qui devait sûrement se demander si s'approprier les services de ce capitaine pirate serait une bonne idée. La façon avec laquelle il ne pouvait s'empêcher de raconter lyriquement sa vie était une caractéristique chez lui qui ne pouvait être effacée d'un simple claquement de doigt.

Genesis dégaina sa rapière, Save The Queen, puis posa la pointe de sa lame sur le sable chaud. Il s'appuya sur son arme avec son manche, puis se tourna de nouveau vers Carbona quil regarda sans un sourire, cette fois, mais plutôt avec un air sérieux. D'un simple revers de main énergique, le roux renvoya en arrière sa mèche de cheveux trop présente sur son visage à son goût. Alors, il renforça une de ses mommettes d'un coup de langue, puis reprit la parole:

-Quoique, je crois qu'en réalité, un peu de combat me ferait du bien. Cependant, si nous combattons de dangereux forbans, ça va bouger croyez-moi. Mais en échange ...

Genesis sourit alors de nouveau au parrain. Il laissa séchapper un léger rictus de ses lèvres. Son regard fut encore un peu plus doux. Il ne servait à rien de cogiter sur la question plus longtemps, cependant, il voulait pas vraiment connaître la vérité sur ce mystérieux inconnu qui fut le premier à l'accoster ... sans même un combat. Et c'était là ce qui intriguait principalement Genesis: Un pirate en aurait attaqué un autre, cela va de soi, mais si il avait été pirate, les MARINE qui avaient retiré les corps près du bar, tout à l'heure, ne s'étaient attaqué ni à l'un, ni à l'autre. C'était là une source de questions intarrissable pour le capitaine ...

Etant donné que Genesis ne faisait que faire sauter ses primes, il n'en avait jamais eu aucune d'appropriée à sa tête. Pourtant, l'autre devait en avoir une. Alors il restait deux possibilités: Soit il était un espion de la MARINE chargé de le capturer, ou alors, il était un de ces corsaires au servce du gouvernement mondial. Et pour le découvrir, l fallait se jeter dans la gueule du loup ...

-Bon! On y va?

Genesis avança alors en premier vers le bout de la rue. Il sortit de sa poche son petit carn, où l'éternelle inscription "Loveless" figurait toujours en lettre imprimée qui semblaient intactes, même après tant d'années d'exposition à l'air. Il faisait un peu plus froid maintenant. Etait-ce là un signe?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Activités d'un corsaire sur une ile désertique   Mer 17 Déc - 20:14

Genesis était un homme intelligent,le genre d'homme que Don Carbona se plaisait à affronter,et se désir commença à susciter chez le parrain l'excitation qu'il ressentait à chaque fois qu'approchait un combat.Cependant,un adversaire de la trempe de ce guerrier ne s'affronte pas avec un sabre,ou avec les mains,pour se battre contre lui,le capitaine corsaire utiliserait ses mots,car il avait trouver une utilité à un homme comme Genesis dans ses projets,il pouvait être un allié de choix...Mais avant tout,il faudrait s'occuper des deux navires pirates situés sur le port...

J'attendais que vous me le demandiez...Et concernant la rémunération,nommez donc ce que vous voulez en échange de notre coopération,et s'il est possible pour moi de payer,peut être pourrais-je arranger ce manque.

T'es vachement confiant aujourd'hui Julio-san!

Attention chef la rapière n'est pas là pour faire joli...

Si on a l'occasion,on pourra peut-être intervenir pour le rallier à nous.

Pour l'instant,vos mieux ne pas lui montrer toutes nos cartes.


Tout en prenant soin d'écouter(pour une fois) les avis de ses compagnons et habitants de son corps,Don Carbona emboita le pas à Genesis,puis marcha à sa hauteur,pour le guider à l'endroit où il savait pouvoir trouver les deux bateaux.Il était à un mètre à droite de l'homme,toujours aussi impassible,analysant le plus possible ce qu'il voyait pour mieux comprendre exactement qui était ce guerrier,et surtout pourquoi avait-il si rapidement changer d'opinion concernant les combats...
Ce détails suscita un très léger rictus de la par du Shishibukaï,qui disparu vite,mais qui avait probablement dut être repéré par l'esprit aiguisé du pirate qui marchait à ses coté.La raison de ce rictus?Une faille très légère,révélée par ce brusque changement,le parrain mémorisa ce détail qui pourrait lui être utile puis,tandis que défilaient les maison,tandis que s'enchainaient les rues,il repris sa discussion avec son "partenaire",ses six amis dissimulés recommençant à se disputé sur des détails(pâtes ou pizza pour ce soir...sa donne le niveau...).


Je ne vous cacherais pas qu'il est possible que certains d'entre eux soient un peu coriaces,mais un petit combat fait rarement du mal.Et puis je ne vous laisserais pas participer seul,il est juste plus divertissant d'agir en duo,à moins que vous ne préféreriez que l'on se charge d'un navire chacun?

Ils arrivèrent au port sur cette question,devant eux il y avait deux navires à l'étendard noir et à la tète de mort.L'un était plutôt petit,probablement assez fragile,et l'on pouvait voir à son bord quelques pirates,en train de boire un coup,mais il n'était pas inenvisageable que d'autre fussent hors du champs de vision des deux hommes.L'autre navire était beaucoup plus massif,et contenait surement un nombre important d'hommes à son bord,mais ces hommes était probablement pour la plupart des lâches et des hommes incapables de vraiment se battre,des combattants tels que Genesis ou Don Carbona n'en feraient qu'une bouchée...

S'arrêtant,là où il était,le Corsaire regarda Genesis,il sentait venir un combat,et que cela soit contre le guerrier à sa gauche ou contre les pirates qui ne se doutaient de rien,il était prêt,et malgré son excitation intérieur,il se permis de faire quelques politesse à l'homme à ses côtés.Ce qui lui importait c'était de voir Genesis avec une arme à la main,car on ne peut réellement jugé quelqu'un qu'à la manière dont il se bat...




A vous de choisir la méthode,ainsi que ceux à qui vous vous en prendrez,le cas échéant,et n'ayez pas peur d'y aller franchement,considérez vous sous ma protection,celle d'un shishibukaï...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Activités d'un corsaire sur une ile désertique   Lun 29 Déc - 17:33

Genesis n'eut pas longtemps à réflechir sur ce qu'il allait faire de ses capacités physiques lors de ce combat. En effet, arrivé devant ces deux bateaux pirates, ce dernier ne pensait pas vraiment affronter de gros durs à l'esprit étendu, très littéraires et stratégiques tout comme lui l'était. Non, il ne s'attndait pas à ça, et le pirate se trompait rarement sur le simple point de l'analyse de force. Se battre, ce n'était pas ce que Genesis préférait, mais sa polyvalence lui permettait d'avoir quelques connaissances dans les domaines de la vie, et c'était dire si ses connaissances portées sur le combat étaient étendues. L'homme avait un métier qui regroupait désir de conquête et défense de pouvoir, il devait se créer une réputation des plus solides qui ne faillirait sous aucun prétexte, devant aucun danger. Alors, il reprit son carnet en main, l'ouvrit à la page où il s'était arrêté avant de rencontrer le parrain qui marchait à présent à ses côtés, puis peu de temps après l'invita à s'arrêter sur une petite dune sablonneuse d'où n'importe qui pouvait percevoir au loin deux bateaux pirates qui mouillaient dans le port d'Alabasta. Ces deux vaisseaux abritaient chacun un équipage, mais tous deux ne pensaient pas être attaqués aussi violemment, alors, ils buvaient et dansaient. La fête battait son plein sur ces deux navires, ce qui répugnait d'ailleurs Genesis qui n'avait qu'une envie soudaine, s'en débarrasser le plus vite possible, pour leur apprendre ce qu'était véritablement le métier de pirate ...

Pendant tout ce temps, le pirate poète avait parcouru les mers de Northblue de long en large, et en connaissait long sur elles. Bien sûr, ce dernier avait donc pris conscience des véritables avantages à devenir pirate: Acquérir la liberté, voguer sans conditions, en fuyant les lois et les peines. Alors, il avait compris qu'il fallait devenir un pirate qui serait du bon côté, pour combattre ceux qui voudraient tant acquérir cette fabuleuse et antique chimère qu'était le One Piece. Foutaises. Luffy au chapeau de paille avait toujours été réputé comme un héros, mais pour Genesis, il n'avait toujours été qu'une source intarrissable de contes fondés sur des mensonges montés de toutes pièces. Il fut raconte-t-on un grand aventurier des mers parcourant le monde et ayant traversé Grand Line tout en ayant atteint le nouveau monde avec la simple force de son esprit et sa détermination à s'accrocher à ses rêves. Autant de fables suscitaient un sentiment de pitié dans le coeur de Genesis, qui n'avait jamais pu se retenir de cracher sur ces histoires qu'il souhaitait bafouer.

-A vous de choisir la méthode,ainsi que ceux à qui vous vous en prendrez,le cas échéant,et n'ayez pas peur d'y aller franchement,considérez vous sous ma protection,celle d'un shishibukaï...

Genesis ne fut pas vraiment choqué au moment où le parrain prononça le mot shishibukaï. C'était là, pensait-il, la solution la plus plausible pour incarner ce personnage au regard si froid. Malgré tout, le poète comprenait le Don qui avait en quelques sortes les mêmes idées que lui. Mais seulement, le parrain, lui, faisait ça pour son immunité et l'argent, les primes, il n'était pas quelqu'un d'honorble en tant que pirate: Genesis, lui, suivait ses idéaux pour vaincre, il ne se fiait qu'à sa simple puissance, aussi singulière ou frêle qu'elle soit. Il saisit le pommeau de sa rapière et glissa quatres doigts dans l'encadrure dessinée par la garde. Alors, il avança seul, en silence, pendant quelques minutes, descendant la dune de sable vers les vaisseaux pirates. Carbona, lui, n'avait pas l'air pressé et préférait avancer derrière, doucement ...

Le pirate ferma doucement les yeux, puis s'arrêta. Il visionna ce qui s'offrait à lui, les bateaux mouillaient toujours dans le port, tout comme les brigands laissaient aller leur esprit frivole et enjoué. l'enthousiasme de la fête était à son comble. Sans un mot, comme le parrain avait surpris légèrement le pirate, Genesis reprit son livre alors que le parrain arrivait doucement derrière lui.

-"Au milieu des vagues qui secouent le monde, la déesse naquit entre ciel et mer, dans la fusion des plantes et de la terre, du feu et de l'eau, du vent glacial et de la chaleur torride. Celle-ci se vit pousser une paire d'ailes divines qui l'accompagnèrent dans son pérégrinage vers le monde des humains, pour laisser tomber son joug sur eux, les éradiquer à jamais ...

Violemment et sans aucune formule, l'aile de Genesis jaillit de son omoplate gauche, accompagnée par une sublime jetée de plumes obscures. Cele-ci voletèrent alors, tandis que le littéraire continuait sa poésie, sans sourire.

-"... Ces viles créatures qui ont conquéri, sans pitié ni remord, la vie du prophète."

Sans crier gare, Genesis prit son envol avec une telle force qu'on eut le temps de le voir décoller. Son aile noire d'une taille gigantesque devait battre d'une telle force et à une fréquence inhabituelle pour pouvoir assurer un planage grâcieux et sécurisé au capitaine. Alors, celui-ci arriva sur le pont du premier vaisseau, tourna le dos aux pirates qui stoppèrent soudainement tout bruit. Genesis posa doucement les pieds à terre, puis son aile redevint droite comme la pierre, projetant un vent violent en arrière, ce qui en surprit plus d'un, avant que celle-ci ne rentre dans le corps du pirate avec un bruit absolument répugnant, mêlant celui d'une éclaboussure de sang à un gémissement de douleur. Alors, il se retourna lentement vers les forbans qui avaient l'air de se méfier quelque peu de cet homme ... le regard du capitaine du Loveless avait changé, il semblait emprunt de colère.

-Je vois que vous vous sentez très motivés ... un petit combat?

Un léger rictus s'échappa des lèvres de Genesis, qui n'affichait plus qu'n air hostile et belliqueux, presque effrayant ...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Activités d'un corsaire sur une ile désertique   Ven 2 Jan - 1:35

Hrp/Alors je tiens a m'excuser pour ce l'originalité de style de ce que je vais écrire,mais j'avais envie de m'essayer à un nouveau style.si jamais il y a un problème dans cette manière d'écrire,je vous laisse m'en informer./Hrp

Dans une cabine de ce navire dont l'équipage par la haine et la violence était dominé,
Immobile sur son lit,un carnet entre la main,il se tenait là,laissant son esprit dérivé.
Nul n'aurait put ce douter que cette homme,qui de l'équipage était le charpentier,
Était l'ingénieur skypédien qui rarement se battait:Akuma Tenshi,l'ange damné...
Dehors,il n'y eu plus de bruits,sa tète se dressa car des battements d'ailes il entendit.
Dans son manteau il rangea son carnet,et c'est ainsi que de son sanctuaire il sortit.
Sur le pont les pirates s'était armés,les fusils était chargé,pour s'opposer à un ennemis,
Cet homme les provoquait,voulait se battre,mais un chose importante il avait omit...


Vous oubliez un détails,en tant que guerrier ne vous a-t-on jamais appris
que vous devez vous présenter avant un combat?
Le quartier maître sourit
Du meilleur de l'équipage il approcha,ce charpentier taciturne qu'il n'avait jamais compris.
Il avançait.Lui qui n'avait jamais su que tuer ne se doutait par qu'approchait la fin de sa vie.


Tiens,les gars vous avez vu notre ingénieur paresseux c'est réveillé!!
Puisque tu es là Akuma,tu va nous faire le plaisir de le trucider!!


Personne ne le touchera avant qu'il nous ai dit son nom!


Le visage déformer par la colère le quartier maître dégaina,mais ne fit que deux pas sur le pont,
Il hurla et lâcha son épée,tomba au ralentis,et rendit l'âme,son corps allongé d'une étrange façon.
Akuma avait dans la main un Axe-Dial,coquillage tranchant,son regard fuyait le cadavre,trancher au tronc.
Il haïssait tuer,détestait le combat,et venait d'exécuter son supérieur,pour un simple nom...
Il avait maudit son être pour avoir tuer des inconnus,ce jour le hantait à en perdre la raison.
C'est pour cela qu'il s'était rebellé,la mort est plus "vrai" quand de sa victime on connait le nom!
Cette vérité,impliquait une souffrance profonde,une souffrance qui seule lui apporterait le pardon.

Le skypédien s'approcha de l'inconnu,cet homme le fascinait,lui,qui était mi-ange,mi-démon.
Il était probablement un pirate,mais avait un certain charisme,malgré son armement.
L'ingénieur sentait une grande culture derrière ces yeux,ce regard à glacer le sang.
Cet homme face à lui pourrait peut être le comprendre,contrairement à beaucoup de gens.
Peut-être se trompait-il,mais cela il ne le saurait qu'avec la suite des évènements.


Ne me forcer pas à répéter la question,
Je me présenterais et me battrais après avoir su votre nom.


Sur ces mots,le vent se lève,soulevant le manteau d'Akuma,agitant ses long cheveux noirs.
Les Dials attaché au manteau s'entrechoquèrent,couvrant l'avancée d'un homme aux larges mâchoires.
Akuma était détesté de l'équipage et profitant de son imprudence l'homme mettrait fin à son désespoir.
L'ingénieur n'était pas dupe,mais de l'intrus face à lui il voulait voir le sens du devoir.
Un homme d'honneur jamais ne laisserais,à cause d'un coup lâche,un homme choir....


Hrp/tant que j'y pense vu que Don Carbona est aussi mon perso,n'attend pas que je post avec lui pour poster,Rp avec soit même c'est pas cool(^^)/Hrp
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Activités d'un corsaire sur une ile désertique   

Revenir en haut Aller en bas
 
Activités d'un corsaire sur une ile désertique
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Amadéo de Tolède ~ Corsaire de l'Atlantique ~ ft Jon Kortajarena (libre)
» vaisseau corsaire
» Baisse d'activité du roi des voleurs
» Rapport d'activité : "Biker des enfers"
» [Louvre] Une espionne et un corsaire sont sur un bateau...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
After The One Piece :: Grand Line :: Alabasta-
Sauter vers: